APMP – Fabricant français d’étiquettes – Distributeur de solutions d’étiquetage

Les étiquettes pharmaciens retransmettent des données du secteur de la santé

Les étiquettes pharmaciens servent de véhicule d’informations dans le processus de transmission des données dans le milieu médical. Elles doivent se plier également à des impératifs de qualité des plus strictes. Peu importe leur forme et leur format, il faut qu’elles puissent supporter des variations extrêmes de température.

Elles requièrent une parfaite présentation et une bonne visibilité, facilitant l’identification. Notons que le secteur présente des risques, du fait de la nature même des produits qui y sont commercialisés, rendant nécessaire l’application des procédures de traçabilité, grâce à un système de solutions d’étiquetage.

Quelles sont les mentions qui doivent figurer sur les rouleaux étiquettes adhésives ?

Les étiquettes préimprimées, utilisées dans le secteur pharmaceutique, fournit des informations qui sont d’une aide précieuse, autant pour les professionnels de la santé que les patients. En effet, elles permettent d’appréhender la complexité de l’utilisation des médicaments. De leur compréhension dépend l’efficacité des soins. 

Les étiquettes pharmaciens doivent être précises dans leur prescription de soins selon les spécificités des divers cas qui peuvent se présenter. Il faut qu’elles contiennent quelques données essentielles, à savoir :

  • Le numéro de l’ordonnance originale et la date exacte de l’émission ; 
  • Le nom et l’adresse du client ; 
  • Les informations pertinentes concernant le médecin prescripteur (le nom, l’adresse et le numéro d’enregistrement) ; 
  • Le nom, le dosage, la forme posologique et la quantité de la substance contrôlée prescrite ;
  • La date d’expiration du produit ;
  • Le nombre de recharges autorisées par le médecin ;
  • Les instructions sur la façon de prendre le médicament.

Ces informations peuvent se faire à la main ou être imprimées, grâce à l’utilisation d’imprimantes industrielles Cab. Les étiquettes doivent impérativement être de couleur blanche dans les cas de préparation à doses exonérées, que ce soit par voie interne ou externe. Outre les mentions obligatoires susmentionnées, les étiquettes doivent indiquent clairement :

  • Le nom et adresse du pharmacien ;
  • La dénomination, la forme pharmaceutique et la quantité du produit ou de la préparation ;
  • Le dosage en substance active ;
  • La date limite d’utilisation fixée à un mois après sa fabrication, sauf pour les sirops ou potions de 7 jours.

Quels sont les différents types d’étiquettes pharmaciens ?

Il existe plusieurs types d’étiquettes pharmaciens, avec chacun sa spécificité et sa mission. Dans la liste, on distingue :

  • L’étiquette de sécurité attestant de l’origine de la fabrication du produit ;
  • L’étiquette de stérilisation résistant aisément à la chaleur des autoclaves ;
  • L’étiquette témoin d’ouverture ;
  • L’étiquette médicament permettant de différencier les médicaments dont la préparation a été effectuée à l’hôpital de ceux qui ont été faits en pharmacie ;
  • L’étiquette contrôle qualité favorisant l’accomplissement des mesures de contrôle et d’échantillonnage. 
  • L’étiquette de conditionnement donnant la possibilité d’identifier les flacons et les boîtes de produits pharmaceutiques.

À noter : la mention spéciale « Respectez les doses prescrites » doit impérativement être inscrite sur les étiquettes pharmaciens des préparations à doses non exonérées par voie interne. Pour celles à doses non exonérées par voie externe, les mentions à apposer sont « Ne pas avaler » et « Respectez les doses prescrites ».

 

Nouveau
RDV vidéo en ligne

Sans vous déplacer, profitez de démonstrations vidéos personnalisées et échangez avec nos experts.
Prenez rendez-vous dès maintenant
close-link
RDV en ligne